La mission

Il y a quelques mois, le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) a créé un objet révolutionnaire. Il s’agit d’un boîtier qui permet de détecter le seuil à partir duquel les champignons et micro-organismes présents dans l’air deviennent nocifs pour les objets et les œuvres d’art.

Auparavant, lorsque l’on remarquait qu’une œuvre était attaquée par un micro-organisme (champignon, bactérie…), bien souvent, il était déjà trop tard… et l’œuvre était condamnée à se dégrader. Grâce aux recherches du CSTB et à leur boîtier détecteur, il est désormais possible de prévenir ces problèmes, avant que les objets ne soient endommagés.

Une vidéo pour mieux comprendre :

Témoignage d’Adalaïs, chargée de mission

« J’ai été chargée de mission pour le CSTB de novembre 2014 à mars 2015. Notre travail consistait à établir une liste d’acteurs et propriétaires du milieu de l’art et du patrimoine qui seraient potentiellement intéressés par cet objet. A l’issue de ces recherches, un business plan rédigé par les élèves de la Junior a été proposé au CSTB afin d’affiner sa stratégie marketing.

Cette mission fut très intéressante, et m’a permis de perfectionner mes connaissances concernant la protection du patrimoine et la prévention des risques, tout en apprenant à identifier de potentiels clients pour un objet donné. »

Témoignage d’Alexandra, chargée de mission

« Notre mission consistait, dans un premier plan, à cibler les acteurs du patrimoine potentiellement intéressés par ce dispositif. Les chargés de mission avaient à leur charge 3 régions. Nous devions à chaque fois viser par départements les acteurs publics, les acteurs privés et les prescripteurs. Ce ciblage devait mener à la constitution d’une base de données nationale, base de données qui servirait pour envoyer un questionnaire sur le dispositif, son coût potentiel, sa pertinence, etc.

Cette mission fut très enrichissante et une de mes premières expériences professionnelles dans le secteur culturel . Elle m’a permis de connaître un domaine qui m’était encore inconnu, à savoir la conservation préventive. C’est un domaine en plein développement qui mérite une attention toute particulière dans le secteur du patrimoine.  »

En savoir plus ici : 

http://www.cstb.fr/actualites/detail/ce-qui-marque-les-rendez-vous-carnot-2015/

Le CSTB au Salon international du Patrimoine :

http://www.cstb.fr/actualites/detail/salon-international-du-patrimoine-051115/

On parle de nous ici : 

http://www.cstb.fr/actualites/detail/biodetecteur-fongique-121015/

CSTB